Question de Plaisance Citoyenne : Nous aimerions connaître la politique de la commune concernant l’entretien des espaces verts du centre-ville.

Concernant les espaces verts publics, quels techniques et produits utilisez-vous ? Nous constatons que les déchets verts sont parfois laissés sur place, est-ce volontaire ? Quels conseils ou consignes donnez-vous aux particuliers et aux entreprises pour entretenir leur propriété, quels produits ou techniques sont interdits ou recommandés en centre-ville ?

Réponse de Robert Bélaval : conseiller municipal délégué aux réseaux hydrauliques naturels et cours d’eau

La tonte a pris du retard à cause du confinement. De plus, il est interdit d’utiliser les souffleurs. Des tas ont été constitués, mais les services de la mairie ont à cœur de revenir à une situation normale.

La politique au niveau des espaces verts du centre-ville est : zéro produit phytosanitaire sur les parcelles communales pendant ce mandat. La commune a fait réaliser en septembre 2012, par la Fredon, un plan communal de désherbage qui a permis, depuis le printemps 2012 de ne plus utiliser de produits phytos dans les espaces communaux et dans les fossés. Le désherbage se fait manuellement ou, sur les trottoirs, avec des rotofils ou des désherbeurs thermiques à gaz ou des produits biocides à base d’acide pélargonique, sécrété par le géranium. Utilisation également de méthodes alternatives : paillage, plantes couvre-sol…

En ce qui concerne les trois cimetières, il y a encore des progrès à faire car nous utilisons deux produits phyto. Nous avons ensemencé 15 % des allées d’un gazon ras spécifique qui ne nécessite qu’une seule tonte par an. Il est résistant à la sécheresse et possède un pouvoir couvrant très important. Il faudra encore trois ans pour ensemencer toutes les allées.

Concernant les exploitations agricoles, nous nous arrangerons avec les agriculteurs pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires et atteindre le label « Terre saine, commune sans pesticides ». Mais on n’y est pas encore.

Pour les propriétés privées, dans les mois qui viennent par le biais de réunions publiques et d’autres moyens de communication, les Plaisançois seront invités à composter, à tondre avec mulshing, à broyer les tailles de haies pour diminuer très fortement le volume des déchets verts.

La commune va adhérer à la charte Zéro Phyto. L’objectif est d’atteindre le niveau 3 du classement.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.