Les grands thèmes environnementaux que nous proposons de développer à Plaisance du Touch :

L’ÉNERGIE

  • Installer des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics, les parkings et/ou dans les champs (avec troupeaux de moutons en dessous par exemple).
  • Isoler les bâtiments publics.
  • Promouvoir d’autres énergies propres (renouvelables).

L’AGRICULTURE et l’ALIMENTATION LOCALE

  • Préserver les terres agricoles.
  • Créer une régie de maraîchage bio et locale.
  • Tendre vers une cuisine centrale 100% bio.
  • Soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement.
  • Diminuer l’usage des pesticides.
  • Favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs.
  • Aider à la transition écologique.
  • Permettre aux producteurs plaisançois de vendre sur le marché de plein vent et de fournir la cuisine centrale (via un cahier des charges redéfini, privilégiant le local).

TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET

  • Mettre en place des solutions pour la récupération des eaux de ruissellement (arrosage espaces verts), le tri sélectif partout, un site de recyclage des déchets alimentaires.
  • Créer une conserverie pour les légumes abîmés issus de la production locale.
  • Acheter des gobelets réutilisables pour les manifestations de la mairie et des associations (convention de prêt). Mettre en œuvre les politiques anti-gaspillages.

L’ÉDUCATION à l’ENVIRONNEMENT

  • Créer du lien entre les zones maraîchères, de permaculture, les espaces verts et les écoles.
  • Aménager un circuit de promenade nature.
  • Développer un partenariat avec les universités en proposant des stages à des étudiants.

MIEUX VIVRE À PLAISANCE

  • Devenir une ville en transition.
  • Mettre en place des solutions de captation du carbone.
  • Désimperméabiliser les sols.
  • Développer des friches végétales et planter des haies pour augmenter la biodiversité.
  • Diminuer les pollutions visuelles (publicités et enseignes d’entreprises).
  • Aménager une zone naturelle de loisirs autour du lac de Birazel.

QUE FAIRE DE LA MÉNUDE ?

Le projet de centre commercial n’aura pas lieu.

Si des projets doivent voir le jour à la place, ils devront prendre en compte les spécificités environnementales du plateau ainsi que les souhaits de l’ensemble des Plaisançois. Des projets ont été évoqués : ferme pédagogique, élevage, ruchers, installation photovoltaïque, éco-quartier ou autres.

Ils devront prendre en compte les contraintes locales et les risques (inondations, circulation).

C’est pourquoi nous lancerons, dès le lendemain de notre élection, une grande concertation de six mois, les États-Généraux de la Ménude, afin de définir ensemble l’avenir de ce territoire et en particulier la réouverture de la RD 24.

Actualités

Les COULOIRS AÉRIENS testés au-dessus de Plaisance-du-Touch nous mobilisent tout particulièrement. Outre les nuisances sonores et la pollution, qui influent sur la qualité de vie, ce trafic fera aussi baisser la valeur de l’immobilier. Plaisance Citoyenne a pris l’initiative de créer le Collectif Couloirs Aériens Plaisance (CCAP) et un site Internet sur lequel les habitants peuvent signaler les avions gênants. Ce collectif a saisi les instances décisionnaires afin de cesser ces essais.

Qu’en pensez-vous ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.