Le 27 mai 2020, les membres du Collectif Couloir Aérien Plaisance (CCAP) ont créé une association Loi 1901, sans but lucratif, pour défendre les habitants de Plaisance-du-Touch face aux nuisances créées par le passage des avions au-dessus de la commune.


Cette association s’oppose à l’expérimentation et à l’installation d’un couloir aérien d’avions de ligne survolant Plaisance-du-Touch et au développement de l’activité aéronautique de l’aérodrome de Francazal.

Elle représente les Plaisançois auprès des autorités et en particulier les services de l’aviation, établit le dialogue avec les professionnels, facilite la transmission des signalements d’avions bruyants et des plaintes des habitants auprès des autorités, et assure l’information du public à propos des survols d’avions.

Pour rappel les Plaisançois subissent depuis des mois, et sans avoir été informés au préalable, les nuisances liées à l’expérimentation de la concentration de couloirs aériens des avions de ligne de l’aéroport de Blagnac, juste au-dessus de leur commune.

Les habitants dénoncent la triple peine qu’ils vivent au quotidien avec les avions de l’aéroport de Blagnac, les vols militaires du site de Francazal et désormais, ceux de ses avions d’affaires. Certains regrettent d’avoir acheté un logement sans avoir été informés de la fréquence infernale des avions les jours où ils décollent vers le sud (avions bruyants, même à 3 000 m d’altitude).

Le CCAP dispose d’un site internet (ccap-plaisance.fr) sur lequel les Plaisançois peuvent signaler un avion bruyant. Leur démarche est alors directement transmise à l’aéroport de Blagnac. A ce jour, près de 23 000 signalements ont été déposés, depuis la création du CCAP le 18 décembre 2019.

Pour toute information : ccap-plaisance.fr


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.