Ce plan d’eau de vingt-trois hectares en jouxte plusieurs autres dont le lac Bidot sur la commune voisine de Fonsorbes.

C’est une ancienne gravière bordée de végétation où les oiseaux trouvent là un lieu idéal pour se reproduire.

Le lac de Birazel est, en fait, situé dans un site de la directive « Oiseaux » plus vaste nommé « Vallée de la Garonne de Muret à Moissac ».

« Le réseau Natura 2000 s’inscrit au cœur de la politique de conservation de la nature de l’Union européenne et est un élément clé de l’objectif visant à enrayer l’érosion de la biodiversité.
Ce réseau mis en place en application de la  Directive « Oiseaux » datant de 1979 et de la Directive « Habitats » datant de 1992 vise à assurer la survie à long terme des espèces et des habitats particulièrement menacés, à forts enjeux de conservation en Europe. Il est constitué d’un ensemble de sites naturels, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces de la flore et de la faune sauvage et des milieux naturels qu’ils abritent.

La structuration de ce réseau comprend :

  • Des Zones de Protection Spéciales (ZPS), visant la conservation des espèces d’oiseaux sauvages figurant à l’annexe I de la Directive « Oiseaux » ou qui servent d’aires de reproduction, de mue, d’hivernage ou de zones de relais à des oiseaux migrateurs ;
  • Des Zones Spéciales de Conservation (ZSC) visant la conservation des types d’habitats et des espèces animales et végétales figurant aux annexes I et II de la Directive « Habitats ».

« 

Source : https://inpn.mnhn.fr/programme/natura2000/presentation/objectifs

Le lac de Birazel fait donc parti d’une Zone de Protection Spéciales (ZPS) tout comme le lac de Bidot sur la commune de Fonsorbes. (voir cette vidéo sur You Tube du survol des 2 lacs)

Le site de l’institut National du Patrimoine Naturel (INPN) permet de visualiser sur cette carte l’emprise de cette zone.

Sur l’ensemble du site, quatre espèces de hérons et deux espèces de rapaces y nichent, avec notamment 850 couples de Bihoreau gris, près de 100 couples de Héron pourpré, autant d’Aigrette garzette, et plus de 100 couples de Milan noir. Le site est également utilisé en période hivernale par trois espèces de hérons : grande aigrette avec des effectifs remarquables, aigrette garzette, et bihoreau gris. Le site accueille également les deux principales colonies de Sterne pierregarin de la région Midi-Pyrénées.
Vulnérabilité
Les habitats d’espèces présentent un état de conservation globalement satisfaisant. Dans certains secteurs, la ripisylve est relativement réduite. Le maintien de la tranquillité des secteurs les plus sensibles constitue un élément essentiel pour assurer la pérennité, voire le développement des principales espèces nicheuses.
Source : la fiche INPN du site

Se balader vers le lac

Une randonnée pédestre est possible à partir du Pigeonnier de campagne en passant par le lac F. Soula, la ferme de la Béguère mais le retour par la D50 reste difficile tant que les abords ne seront pas aménagés.

Voir le site Sudouest Toulousain Randonnées.

Catégories : L'environnement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.